See what's happening on Facebook Twitter YouTube Flickr

FIFPro-Worlds-players-union-mobile-logo

Toujours en activité, y compris sous le maillot de l’équipe nationale de Namibie, Stacey Naris, salariée de Nafpu, a été cooptée au Board de la Division Afrique de la FIFPro, comme l’ont décidé, à l’unanimité, ses membres dernièrement réunis à Abidjan !

Le football féminin est une réalité en Afrique comme ailleurs. La Division Afrique de la FIFPro et son Board en ont toujours eu conscience, raison pour laquelle ils favorisent, depuis quelques années déjà, le dialogue avec les footballeuses, les invitant même régulièrement à prendre la parole lors des congrès annuels.

Mais il fallait franchir un nouveau palier et, à l’instar de la FIFPro qui a accueilli deux femmes dans son Board en décembre dernier au Caire, ouvrir à la joueuse africaine la porte de son comité directeur, en attendant que cette nomination soit entérinée par l’Assemblée générale de la Division (au Zimbabwe, les 30 et 31 mai).

« Et il n’y a pas le moindre doute, se félicite par avance, Stéphane Burchkalter, le secrétaire général de la Division Afrique. Le choix s’est naturellement porté sur Stacey Naris, joueuse internationale namibienne de 27 ans, toujours en activité, et que nous connaissons bien au regard de son activité quotidienne au sein de Nafpu. Elle participera à nos travaux dès notre prochaine réunion, mais aura également la responsabilité d’être la représentante de l’Afrique au sein du département féminin de la FIFPro, car les joueuses du continent, dont le nombre grandit de façon exponentielle, doivent faire entendre leurs voix, puisqu’il n’est déjà plus question de simple reconnaissance. »

L’évolution du football féminin en Afrique, reconnue notamment par la CAF avec l’organisation de compétitions continentales interclubs, ne doit pas se faire sans les principales actrices et la Division Afrique veillera à améliorer leurs conditions de travail, à les doter d’un véritable statut, à faire reconnaître leurs droits.

La double nomination de Stacey Naris s’est inscrite parmi les résolutions prises – et toutes votées à l’unanimité – lors de la dernière réunion du Board de la Division Afrique à Abidjan.

« Parmi les plus remarquables, notons la volonté clairement affichée d’approfondir nos relations avec la CAF d’autant que son président nous y encourage. Nous l’avons toujours souhaité, nous avions même signé un accord en 2011, mais il faut aujourd’hui, et la Confédération répond favorablement à notre demande, que nous nous inscrivions non plus seulement dans le dialogue et les bonnes intentions, mais dans l’action avec notamment une participation actée au programme de la licence club, un engagement commun autour de l’éducation des plus jeunes, de la formation et de la reconversion, une protection accrue des mineurs, une amélioration significative des conditions de travail, la reconnaissance du statut du joueur, la mise en place d’un contrat standard... »

Le Board s’est également félicité de la création par la Confédération africaine d’un département en charge du football féminin : « Cela fait suite, note Geremi Sorel Njitap, représentant de l’Afrique au Board de la FIFPro, au symposium organisé par la CAF, il y a quelques semaines, et auxquels plusieurs d’entre nous ont participé. Il s’agissait de réfléchir avec toutes les parties concernées sur l’évolution du football féminin en Afrique et il est encourageant de voir que les effets se font déjà ressentir. »

« Il est aussi important de rappeler, continue le président du Synafoc, et le Board s’en est félicité, que la CAF continue de s’appuyer sur les top players, ceux d’aujourd’hui comme ceux d’hier, qui d’ailleurs partout s’investissent d’un même élan pour faire évoluer les choses, notamment au sein de leurs associations nationales, voire au cœur même de notre... propre Board.

« Il est primordial que nous soyons ainsi régulièrement interrogés, écoutés et entendus sur des questions aussi importantes pour les joueurs que l’harmonisation des calendriers ou la protection de la santé, etc.»

Il s’agit également, puisque le football est aussi une fête, de travailler avec la CAF à la participation de la Division Afrique à la cérémonie des Awards. Les discussions sont en cours, et le Board espère qu’elles aboutiront à un accord pour le prochain gala en 2019.

Después de hacer clic sobre 'Aceptar cookies' usted presta su consentimiento para la instalación de cookies al visitar este sitio web. ¿Quiere saber más acerca de estas cookies? Haga clic sobre el botón 'Más información'.