See what's happening on Facebook Twitter YouTube Flickr

FIFPro-Worlds-players-union-mobile-logo

FIFPro Afrique et la Confédération Africaine de Football (CAF) ont signé un nouvel accord de coopération d'une durée de cinq ans.

En plus de travailler ensemble dans l’intérêt du football africain et des footballeurs, les deux parties ont convenu d’aider à fournir des cours de formation aux jeunes joueurs.

Les joueurs que participant aux tournois de la CAF seront éligibles pour participer aux cours qui couvriront des domaines tels que sons droits du travail, les assurances et la fiscalité.

La FIFPro Afrique et la CAF ont également convenu de lancer un vote pour choisir l'équipe de football africaine de l'année. Plus de détails sur le vote seront annoncés prochainement.

L'accord a été signé par Geremi Nijtap, membre du conseil de la FIFPro, et Ahmad Ahmad, président de la CAF (dans la photo ci-dessus).

afcon photo 1

Photo: Christian Bassogog (Cameroun) défie l'Egyptien Mohamed Elneny en finale de la CAF Coupe d'Afrique des Nations de 2017.

Ce qui suit est le communiqué de presse complet:

Ce samedi 29 septembre, en marge du Congrès de la CAF, à Sharm El Sheikh (Egypte), la Confédération Africaine de football et la Division Afrique de la FIFPro ont signé un accord de partenariat, sept ans après le « Memorandum of Understanding », signé à Khartoum, en février 2011.

Cet accord, qui engage les parties jusqu’au 31 décembre 2023, traduit parfaitement l’esprit nouveau qui anime les relations constructives entre deux institutions, décidées aujourd’hui à s’engager ici l’une envers l’autre avec la volonté, fortement exprimée, de travailler l’une avec l’autre dans l’intérêt supérieur du football africain.

« Notre coopération avec la Division Afrique de la FIFPro n’a cessé de s’intensifier, ces derniers mois, a expliqué Ahmad Ahmad, le président de la CAF, et il était devenu évident, nécessaire même à nos yeux, d’en dessiner les contours, d’en définir les objectifs afin de mettre en place un plan d’actions commun, validé par chacune des parties, où chacun de nous apportera sa pierre à l’édifice, veillera à respecter ses engagements pour un partenariat que nous voulons et qui ne peut être que gagnant-gagnant !

« J’ai toujours affirmé depuis ma prise de fonction que nous devions, nous CAF, travailler avec les joueurs et leurs représentants sur notre continent pour inscrire le football africain dans le sens de l’histoire. La CAF se devait de montrer l’exemple et le bon ! Voilà plusieurs années que nous nous sommes rapprochés de la Division Afrique de la FIFPro, forte déjà de 14 membres, et qui continue de se développer. Nous la connaissons, nous l’apprécions, nous savons que ses intérêts croisent les nôtres, que sa vision du football continental se rapproche de la nôtre, que les intérêts qu’elle défend – et qui sont ceux des joueurs -, servent l’intérêt général avant tout.

« Je suis fier de cet accord et impatient de voir nos équipes respectives se mettre au travail ! »

CAF FIFPro 3

Photo: Geremi Nijtap et le secrétaire général de FIFPro Afrique, Stéphane Burchkalter, à la cérémonie de signature.

Président de la Division Afrique de la FIFPro et signataire, à ce titre, de cet accord de partenariat, le Camerounais Geremi Njitap en mesure toute la portée : « Il me faut, en premier lieu, remercier le président Ahmad et son comité exécutif de la confiance qu’il nous témoigne et de la force de leur engagement. C’est un honneur que je partage avec l’ensemble des membres de notre division, qui travaillent au quotidien pour le bien des joueurs et, par delà, pour celui du football en Afrique.

« Cet accord doit les encourager à continuer sur la même voie et cette reconnaissance va également renforcer leur position au niveau national.

« Les joueurs sont partie prenante du football sur le continent et entendent être pour la CAF des partenaires dans toute l’acception du terme : loyaux et efficaces. Car il s’agit déjà pour nous, à notre niveau, de faire vivre cet accord, de lui permettre d’entrer dans sa phase active le plus rapidement possible. C’est aussi le vœu du président Hamad et je lui ai certifié, au nom de chacun de nos membres, qu’il peut compter sur la Division Afrique de la FIFPro. Cet accord n’est pas une fin en soi, mais le début d’une belle et longue collaboration ! »