See what's happening on Facebook Twitter YouTube Flickr

FIFPro-Worlds-players-union-mobile-logo

La famille de la FIFPro a perdu deux membres précieux. Bruno Bollini - l'un des fondateurs du syndicat de joueurs français UNFP – et Paul Dikassa-Dimpe – membre du syndicat congolais UFC – nous ont quittés.

 

 

 

 

 

Bruno Bollini

Ancien footballeur professionnel, intraitable défenseur que ce soit sous le maillot du Stade Français, qu'avec les couleurs du grand Racing de Paris, trois fois international, Bruno Bollini était aussi l'un des pères fondateurs de l'UNFP, dont il fut longtemps le secrétaire général, alors que les premières victoires (pécule, contrat à temps) donnaient aux footballeurs professionnels français quelques dizaines d'années d'avance sur les collègues du monde entier...

Longtemps actif également au sein du Club des Internationaux du football, Bruno Bollini, né à Paris en 1933, s'en est allé à 81 ans.

Le syndicat de footballeurs professionnels français pleure la perte de Bollini : « A sa famille, à ses proches, l'UNFP, particulièrement émue et attristée par cette disparition, présente ses sincères condoléances. Au revoir Bruno, et merci pour ce que tu as fait pour les footballeurs professionnels français, qui ne t'oublieront pas... »

 

Paul Dikassa-Dimpe

Dikassa Paul 450 zwSamedi dernier, à 52 ans, Paul Dikassa-Dimpe s'en est allé, des suites d'une longue maladie.

En mai 2014 Dikassa-Dimpe, illustre journaliste congolais de sports, avait rejoint l'UFC en qualité de webmaster. Il était une référence pour les plus jeunes d'entre l'union, un guide, d'après une déclaration faite par l'UFC : « Avec nous, il a continué à poser sur le football national et international un regard expérimenté et précieux, et écrit des dizaines d'articles où il mettait la qualité de son écriture au service de son sens aigu de l'analyse, de sa parfaite connaissance des rouages du football. »

« A son épouse, à ses quatre enfants, à sa famille, à ses proches, l'UFC, submergée par l'émotion et la tristesse, présente ses sincères condoléances. Un grand ami, un grand frère, qui nous manque déjà. »

Después de hacer clic sobre 'Aceptar cookies' usted presta su consentimiento para la instalación de cookies al visitar este sitio web. ¿Quiere saber más acerca de estas cookies? Haga clic sobre el botón 'Más información'.