See what's happening on Facebook Twitter YouTube Flickr

FIFPro-Worlds-players-union-mobile-logo

Coup d’essai et essai transformé pour la Division Afrique de la FIFPro, qui organisait les 15 et 16 juillet dernier à Johannesburg, son premier tournoi pour les joueurs sans contrat, avec la participation du Botswana (FUB), de la RD Congo (UFC), du Zimbabwe (FUZ) et de l’Afrique du Sud (Safpu), qui, en plus d’avoir supporté la charge de l’organisation sur le terrain, s’est offert le luxe de remporter le premier challenge Paul-Gundani, du nom du Secrétaire général de FUZ, décédé fin 2015.

Deux jours durant, sur l’herbe du Dobsonville Stadium, à Johannesburg, ils ont ainsi été 64 footballeurs professionnels (16 par union participante), à prouver que si le sort ne leur était pas actuellement favorable, ils méritaient tous de continuer leur carrière professionnelle...

« Pour nous, explique Thulaganyo Gaoshubelwe, le secrétaire général de Safpu, c’est une évidence, mais encore fallait-il que ces joueurs aient l’opportunité de le montrer. C’est pourquoi l’initiative de la Division Afrique a, d’emblée, reçu un accueil favorable des quatre pays participants. C’est, au-delà, la mission première de chacune de nos unions d’aider les joueurs, de les accompagner, y compris lorsqu’ils sont en difficulté. »

Mais encore fallait-il relever, en quelques mois à peine, le défi d’une organisation lourde, qui ne devait rien laisser au hasard...

Africa Tournament team 640

« Nous avons, je le pense, répondu à l’attente, et l’on peut presque parler d’un sans-faute à entendre les uns et les autres... Mais le plus important reste que les joueurs, qui ont donné le meilleur d’eux-mêmes, puissent retrouver un contrat. La présence de sept clubs sud-africains (dont cinq de l’élite) et d’une dizaine d’agents et de scouts nous incitent à penser que ce tournoi a atteint son objectif, même si l’on peut toujours espérer mieux. Plusieurs joueurs ont ainsi été directement contactés, et c’est pour nous une première avancée significative, mais attendons que les contrats soient signés pour crier victoire, même s’il semble que les choses soient bien engagées ! »

« Nous verrons bien, oui, espère Stéphane Burchkalter, le Secrétaire général de la Division Afrique de la FIFPro. Mais ce qu’il faut déjà souligner, c’est la forte implication, la mobilisation des quatre unions participantes qui, dès la présentation du projet, y ont adhéré et ont rendu ce tournoi possible, le premier du genre en Afrique. C’est un parfait exemple de travail en commun, tel que nous souhaitons le voir se développer au sein de notre Division, y compris, compte tenu de l’immensité du continent, via des organisations régionales. »

« Et il faut ici également rendre un hommage particulier à Thulaganyo Gaoshubelwe et à toute l’équipe de Safpu pour la qualité de l’organisation. Ils ont fait preuve du professionnalisme nécessaire à ce genre d’entreprise car, dès que l’on s’adresse aux joueurs, à nos adhérents, l’amateurisme est à proscrire. Ce premier tournoi africain est, de ce point de vue également, une totale réussite, soulignée d’ailleurs non sans satisfaction et à raison, par Tebogo Monyai, le nouveau président de Safpu, en conclusion de ces deux journées, lorsqu’il s’est adressé à l’ensemble des participants. »


Les résultats

Dobsonville Stadium, Johannesburg

Friday 15 July
FUB – FUZ : 1-1 (FUB 4 tirs au but à 2)
Safpu – UFC : 4-1

Saturday 16 July
Third place playoff : FUZ – UFC : 4-0
Final: Safpu – FUB : 1-1 (Safpu 4 tirs au but à 2)

Meilleur joueur du tournoi
Monageng Thaele (Botswana)

African matches 640

Después de hacer clic sobre 'Aceptar cookies' usted presta su consentimiento para la instalación de cookies al visitar este sitio web. ¿Quiere saber más acerca de estas cookies? Haga clic sobre el botón 'Más información'.