See what's happening on Facebook Twitter YouTube Flickr

FIFPro-Worlds-players-union-mobile-logo

Carli Lloyd n'a pas réussi à faire partie de ce troisième World XI féminin pour quatre votes seulement. L'Américaine a perdu de peu sa place au profit de Marta.

Lloyd et Marta ont fait l'objet d'une lutte féroce pour la place de troisième milieu de terrain avec Victoria Losada. Tout s'est joué avec les votes que la FIFPro a reçu le dernier jour de l'élection de cette année, lesquels ont permis à la Brésilienne de l'emporter sur ses rivales des États-Unis et d'Espagne.

Le poste de gardienne a lui aussi fait l'objet d'une lutte acharnée. C'est Hedvig Lindahl qui a remporté le titre, mais Sandra Paños n'était pas loin derrière, avec seulement 26 votes de retard.

Dans un autre face à face excitant qui s'est joué à 19 votes près, Saki Kumagai n'a pas réussi à prendre la place de Irene Paredes au poste de quatrième défenseur.

La lutte pour les trois postes d'attaquantes fut moins disputée. Lieke Martens, Pernille Harder et Alex Morgan ont reçu bien plus de votes que la numéro quatre, Shanice van de Sanden. Cependant, seuls 13 votes séparés Van de Sanden, Vivianne Miedema, Jennifer Hermoso et Eugénie le Sommer, respectivement élues de la quatrième à la septième place.

Plus de 4 100 footballeuses jouant au plus haut niveau dans 45 pays du monde entier ont voté pour le World XI de cette année. C'est la troisième fois que la FIFPro a organisé cette élection unique, qui invite les meilleures footballeuses du monde à sélectionner une gardienne, quatre défenseurs, trois milieux et trois attaquantes.

Le classement par poste :

 

2017WomensWorldXI PlayerRankings 640 

Después de hacer clic sobre 'Aceptar cookies' usted presta su consentimiento para la instalación de cookies al visitar este sitio web. ¿Quiere saber más acerca de estas cookies? Haga clic sobre el botón 'Más información'.