Fakeagents FIFPRO 2500 LR

Huit moyens de repérer un faux agent

24 juillet 2020
Certains footballeurs professionnels préfèrent utiliser un intermédiaire pour prévoir un essai ou un contrat avec un club. Si c'est ce que vous décidez de faire, soyez vigilant, particulièrement si vous ne connaissez pas l'intermédiaire personnellement. Certaines personnes prétendent vous aider, mais essayent en réalité de vous extorquer votre argent.

Voici huit conseils pour vous aider à les voir venir.

 

Alerte 1 : demandes d'argent

Une astuce répandue consiste à prétendre vous avoir trouvé un essai (généralement dans un club connu). Si vous voulez saisir cette chance, il vous est demandé de payer des frais d'inscription, de logement, d'alimentation ou de voyage. Certains agents demandent 100 ou 200 USD, mais nous avons entendu parler de joueurs ayant payé jusqu'à 4 000 USD. Si vous êtes invité à passer un essai ou signer un contrat, le club doit en principe couvrir toutes les dépenses. Ne payez jamais un agent avant d'avoir signé dans un club. Assurez-vous que votre accord avec un intermédiaire clarifie le montant des frais, et qu'ils seront payés uniquement après que le contrat soit signé avec le club.

 

Alerte 2 : aucun contrat écrit

Généralement, les faux agents ne proposent pas et ne souhaitent pas de contrat écrit. Cela doit vous alerter. Si l'on vous propose un accord écrit, ne le signez pas sans l'avoir lu attentivement et avoir eu recours à un avis juridique.

 

Alerte 3 : aucun contact personnel

Un agent réel prendra le temps de vous connaître, discutera de vos plans de carrière, de vos désirs et bien plus. Généralement, un véritable agent s'occupera de cela en vous rencontrant en personne. Montrez-vous très méfiant si un agent ne souhaite pas vous rencontrer personnellement.

 

Alerte 4 : messages sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux permettent de faciliter grandement la tâche des imposteurs. Ils peuvent créer un compte sur LinkedIn, Twitter, Facebook ou Instagram, ou utiliser un faux nom et ajouter la photo de quelqu'un d'autre sur leur profil. C'est une pratique courante chez les faux agents. Vous devez vous montrer très méfiant à l'égard d'un agent qui ne communique que par les réseaux sociaux. Il est très peu probable que vous receviez une invitation pour un essai ou un contrat authentique via les réseaux sociaux.

Fakeagents FIFPRO 1100 700

Alerte 5 : lettres qui semblent officielles

Généralement, les faux agents utilisent des lettres contenant des logos d'organisations de football comme la FIFA ou des clubs célèbres pour donner une apparence crédible à leur proposition. Vous ne devez pas interpréter ces éléments comme un signe de crédibilité.

 

Alerte 6 : offres des meilleurs clubs

Il est irréaliste que des clubs jouant au plus haut niveau professionnel en Europe envoient des contrats et des invitations pour un essai à des joueurs qui n'ont jamais joué au niveau professionnel. Si vous recevez une offre qui semble trop belle pour être vraie, c'est parce qu'elle l'est probablement. Contactez le club pour vérifier si l'offre que vous avez reçue est authentique.

 

Alerte 7 : commentaires négatifs

Recherchez l'intermédiaire qui vous a approché. Vérifiez son ou ses comptes sur les réseaux sociaux à la recherche de commentaires. Si vous trouvez des remarques affirmant que l'individu n'est pas de confiance, soyez très méfiant. Si possible, contactez la personne à l'origine du commentaire en privé et demandez-lui plus d'informations.

 

Alerte 8 : selfies avec des stars

Les faux agents aiment publier des selfies pris avec des personnalités célèbres du monde du football comme des joueurs, des entraineurs et des directeurs sportifs sur leurs comptes des réseaux sociaux. Ils pensent que cela les rendra plus crédibles. Ne vous laissez pas avoir. Généralement, les personnalités du monde du football ne savent pas avec qui elles prennent un selfie. N'importe qui peut demander un selfie.

 

Si vous avez des doutes sur une offre d'essai, un contrat ou que vous avez besoin d'aide, veuillez contacter votre syndicat de joueurs local ou la FIFPRO.

Voulez-vous en savoir plus?

Faux agents