Foulkes Kustec Frankowski 2

La FIFPRO salue les décisions des institutions européennes visant à protéger les compétitions ouvertes et les droits des joueurs

2 décembre 2021

FIFPRO welcomes recent decisions by European public institutions to protect open competitions, foster accountability and improve sustainability in sports governance and decision-making as well as promoting player unions and human rights.

The documents issued by the Council of The European Union, the European Parliament and the Parliamentary Assembly of the Council of Europe address fundamental aspects that have been brought forward by the European and international player union community with regards to freedom of association, fair trial, democratic and accountable governance, fundamental human and labour rights, financial sustainability, safe sport, protection of domestic playing markets as well as reinforcing the importance of open competitions based on sporting merit and solidarity.

FIFPRO and its member unions have repeatedly emphasized the need for European and international football governance to reflect the rights of the social partners in the professional football industry. In a recent manifesto for the future of the professional football industry with the European Leagues, FIFPRO has underlined the need to respect and mirror the best practice governance standards between social partners in the leading football football markets to build a more inclusive governance model in professional football internationally.

Alexander Bielefeld, FIFPRO Director of Global Policy and Strategic Relations, said: “The new wave of European Sport Policy comes at an important time to underline what our industry has to fix in order to protect its license to operate – both socially and commercially. The fact that the Council of the EU, the European Parliament and the Parliamentary Assembly of the Council of Europe issue such important policy documents in a short period of time shows the seriousness of the challenges in our game to build a sustainable and inclusive industry.”

Following the decisions of policy-makers, FIFPRO looks forward to finding united solutions to the systemic challenges of the football industry and will actively support the implementation of an improved governance structure in European and international football which give players and their unions fair representation in decision-making affecting employment and the labour market, and leads to sustainable working conditions and industry development.

All documents are available here

European Parliament: Report on EU sports policy: assessment and possible ways forward

Rapporteur: MEP Tomasz Frankowski

Council of the EU: Resolution of the Council and of the Member States on the key features of a European Sport Model

General Secretariat of the Council  & Education, Youth, Culture and Sport Council

Parliamentary Assembly of the Council of Europe: Football Governance: business and values Rapporteur: Lord George Foulkes

 

Photo (left to right): Lord George Foulkes, Simona Kustec (Slovenia's Minister of Education, Science and Sport) and Tomasz Frankowski.

La FIFPRO salue les récentes décisions des institutions publiques européennes visant à protéger les compétitions ouvertes, à encourager la responsabilisation et à améliorer la durabilité dans la gouvernance et la prise de décision en matière de sport, ainsi qu'à promouvoir les syndicats de joueurs et les droits de l'homme.

Les documents publiés par le Conseil de l'Union européenne, le Parlement européen et l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe abordent des aspects fondamentaux qui ont été mis en avant par la communauté européenne et internationale des syndicats de joueurs en ce qui concerne la liberté d'association, le procès équitable, la gouvernance démocratique et responsable, les droits fondamentaux de l'homme et du travail, la durabilité financière, la sécurité du sport, la protection des marchés de jeu nationaux, ainsi que le renforcement de l'importance des compétitions ouvertes basées sur le mérite sportif et la solidarité.

La FIFPRO et ses syndicats membres ont souligné à plusieurs reprises la nécessité pour la gouvernance du football européen et international de refléter les droits des partenaires sociaux dans le secteur du football professionnel. Dans un récent manifeste pour l'avenir du secteur du football professionnel avec les ligues européennes, la FIFPRO a souligné la nécessité de respecter et de refléter les normes de gouvernance des meilleures pratiques entre les partenaires sociaux sur les principaux marchés du football afin de mettre en place un modèle de gouvernance plus inclusif dans le football professionnel au niveau international.

Alexander Bielefeld, Directeur de la politique mondiale et des relations stratégiques de la FIFPRO, a déclaré : « La nouvelle mouture de la politique des sports de l’Union européenne arrive à un moment important pour souligner ce que notre secteur doit régler afin de protéger son droit de fonctionner - tant sur le plan social que commercial. Le fait que le Conseil de l'UE, le Parlement européen et l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe publient des documents de réglementation aussi importants en si peu de temps montre le sérieux des défis à relever dans notre jeu pour construire un secteur durable et inclusif. »

Suite aux choix des décideurs politiques, la FIFPRO espère trouver des solutions communes aux défis systémiques du secteur du football et soutiendra activement la mise en œuvre d'une structure de gouvernance améliorée dans le football européen et international, qui donne aux joueurs et à leurs syndicats une représentation équitable dans la prise de décision concernant l'emploi et le marché du travail, et qui mène à des conditions de travail durables et au développement du secteur.

Photo (de gauche à droite) : Lord George Foulkes, Simona Kustec (Ministre slovène de l'éducation, des sciences et du sport) et Tomasz Frankowski.